Campagne insoumise

Caricaturable et bon client, Jean-Luc Mélenchon a focalisé sur lui l’attention et les attaques lors des derniers jours de la campagne pour le premier tour de l’élection présidentielle. S’il ambitionnait de « fédérer le peuple », ce ne sera pas pour cette fois, mais il est probable que lui et son équipe n’ont pas fait que bouleverser le jeu électoral et ont amorcé une dynamique nouvelle dans certaines parties du corps social, estiment le vidéaste Usul et le chercheur en sciences politiques Thibault Jeandemange.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s