Les universités ont gelé plus de 11.000 postes depuis 2009

Hervé Christofol : « Les universités ont gelé plus de 11.000 postes depuis 2009 »
 26.10.2016

Alors que les députés examinent en commission, jeudi 27 octobre 2016, les crédits dédiés à l’enseignement supérieur et la recherche, le secrétaire général du Snesup, Hervé Christofol dresse un sombre constat sur la situation financière des universités.

Comment expliquez-vous que plusieurs universités soient de manière récurrente en déficit ?

La rentrée 2016 est la plus difficile depuis 2009, année où la gestion de la masse salariale a été transférée aux universités [suite à la LRU]. À l’époque, ce transfert s’est traduit par une période d’illusion – les universités ayant cru que l’État allait continuer de financer les embauches supplémentaires –, avant que la réalité ne se rappelle à eux.

En fait, l’État n’avait pas anticipé l’augmentation de la masse salariale liée au vieillissement du personnel, principalement via le GVT (glissement vieillesse technicité), et, surtout, il n’a pas compensé ces charges supplémentaires. Les budgets de nombreuses universités sont alors passés dans le rouge. En 2011, 19 établissements étaient en déficit. Depuis, la situation n’a fait que se dégrader.

Lire la suite sur educpros

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s