CONSTRUISONS LES MOBILISATIONS !

30/09/2016

Les  témoignages  des  secrétaires  de  sections  SNESUP-FSU  décrivant  la  détérioration  des  conditions  de  travail  et  d’études  dans  nos établissements nous parviennent de partout en France.

À Dijon et Toulouse, des préavis de grève ont été déposés. En prévision de mobilisations locales dans les semaines à venir, la direction nationale du SNESUP-FSU a décidé de déposer un préavis de grève du 29 septembre au 30 octobre 2016.

À  Dijon 1 ,  les  politiques  d’austérité  mises  en  place  par  la  nouvelle direction et la mise en œuvre du programme de l’I-SITE conduiraient à la suppression  de  35000  heures  supplémentaires  sur  les  80000 programmées dans l’offre de formation. Malgré la croissance des effectifs étudiants (+64 % à l’ESPE, +20 % en sciences et techniques, +10 % à l’IUT  de  Chalon-sur-Saône,  +5  %  en  STAPS)  les  budgets  de fonctionnement des composantes sont réduits de moitié. 33 postes sur les 65 que compte la campagne de recrutement seraient gelés ainsi que 14  postes  d’ATER  sur  les  21  actuels.  Les  assemblées  générales permettent d’échanger sur les difficultés pédagogiques et d’organiser les mobilisations.

À l’université de Toulouse Jean-Jaurès, l’UFR de psychologie est en grève depuis le lundi 19 septembre et l’assemblée générale, qui rassemblait  150  personnels  et  200  étudiant.e.s,  a  voté  la  reconduction  de  la  grève  ce  mardi  27  septembre  jusqu’au  vendredi  30 septembre. Avec 300 étudiant.e.s de plus en licence et 250 en master, les collègues accueillent plus de 5000 étudiant.e.s avec seulement 100 enseignant.e.s chercheur.e.s titulaires et 24 personnels BIATSS. Il n’est pas question de baisser le taux d’encadrement de certaines UFR pour l’augmenter en Psychologie ! Les camarades de l’UFR de Lettres Philosophie et Musique organisent une AG demain à ce sujet. D’ores et déjà le département de Philosophie a voté une motion de soutien aux collègues 2  de Psychologie.

À l’Université de Toulouse Paul Sabatier, 200 gels d’emplois sont envisagés pour l’année universitaire à venir alors que pour cette rentrée, les effectifs des formations croissent de 2500 étudiant.e.s. Les personnels de l’IUT de Castres se sont mis en grève depuis lundi 26 septembre pour protester contre cette possibilité. Ils ont appelé à un rassemblement devant le rectorat ce matin où se tient une réunion à huis clos du conseil d’administration de l’université qui doit mettre au vote le gel des 200 emplois.

À Reims, la réduction des moyens des composantes a conduit à la fermeture de la licence de Psychologie à distance à laquelle s’étaient inscrit.e.s 1200 étudiant.e.s.

À Rouen, une heure d’information syndicale a été sollicitée et une assemblée générale intersyndicale est organisée cette semaine pour  partager les difficultés et organiser des mobilisations.

Demain, jeudi 28 septembre, après quinze années de travaux de désamiantage, le Président de la République François Hollande, viendra inaugurer le nouveau Campus de Jussieu de l’université Pierre et Marie Curie. Cette visite, la troisième cette semaine, après celles de Calais et de Belfort, sera pour nous l’occasion de l’interpeller sur l’état de sous-financement et de précarisation de nos établissements.

Enfin la veille de la journée FSU contre la précarité dans la fonction publique, le mercredi 12 octobre 2016, dans le cadre de la semaine de lutte contre la précarité initiée par le collectif des précaires de l’ESR, une manifestation intersyndicale sera organisée sur Paris afin de revendiquer une hausse significative du budget de l’enseignement supérieur et de la recherche ainsi qu’un plan massif de réduction de la précarité, dont notre ministère avec 35 % détient le triste record de toute la fonction publique d’État. Bien que toutes les revendications du collectif  des  précaires  de  l’ESR ne  recoupent  pas  celles  de  notre  syndicat 3 ,  nous  vous  invitons  à  signer  leur  pétition  en  ligne  : http://precairesesr.fr

http://snesup.fr/Le-Snesup/Dossiers-actu?aid=7651&ptid=5&cid=3912

2  Les personnels de l’UFR de Psychologie publient une lettre ouverte à la communauté universitaire : http://snesup.fr/Le-Snesup/Dossiers-actu?aid=7649&ptid=5&cid=3912

3  cf le mini mémo du jeune chercheur et du jeune enseignant-chercheur

mobilisation.png

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s