État social, État de droit en danger

Minoritaire parmi les organisations syndicales, minoritaire dans le pays et sans majorité à l’Assemblée nationale, le Gouvernement aurait dû retirer le projet de loi travail depuis longtemps.
Mais, malgré une mobilisation bien ancrée pour exiger son retrait et des sondages d’opinion confirmant le soutien au mouvement de la majorité des Français, celui-ci persiste, après un premier usage du 49.3, à vouloir l’imposer en pratiquant la politique du pire : attitude équivoque à l’égard des « casseurs », extérieurs aux cortèges syndicaux, laissés libre d’opérer ; amalgames pernicieux de ceux-ci avec les manifestants contre la loi travail, relayés par des médias aux ordres, dans le but de discréditer le mouvement ; instrumentalisation sordide des violences en marge des cortèges pour interdire les manifestations dans le but de museler une contestation qui ne faiblit pas ; dérapages policiers qui se poursuivent avec comme objectif de faire peur et de faire monter la tension…

Une seule réponse possible : soyons nombreux dans la manifestation jeudi 23 juin !

RDV à 14h : Bastille

Dans l’unité avec tous les salariés, participons à la votation citoyenne :

Pour voter directement : http://votation.fsu.fr 

Afficher l'image d'origine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s