MARDI 24 NOVEMBRE Appel à la mobilisation des retraités

Sauf à accepter une dégradation lente du pouvoir d’achat des retraités, un recul des niveaux de pension et un décrochage du niveau de vie des retraités relativement aux actifs dans les années à venir, il est indispensable de prendre en compte l’évolution des salaires tant dans le mode de calcul de l’évolution des pensions que dans celui des salaires portés au compte.

Les retraités qui sont 16,7 millions (dont 1,1 million ne touche que la réversion) et représentent plus du quart de la population ne peuvent pas rester écartés de toute négociation ou consultation sur l’évolution de leur pension.

Les richesses ne manquent pas mais sont de plus en plus mal réparties, les inégalités augmentent entre les pauvres de plus en plus pauvres et les riches de plus en plus riches, les classes moyennes sont durement touchées, les entreprises bénéficient de plus de 200 milliards d’exonération sociales et fiscales, etc. Davantage de richesses aux plus démunis, pour les pensions directes et de réversion, c’est donner du pouvoir d’achat immédiatement utilisé dans la consommation courante.

Nous revendiquons :

  • l’arrêt du gel des pensions et l’abrogation des mesures fiscales régressives contre les retraités ;
  • l’augmentation des pensions directes et de réversion pour les femmes et les hommes ; l’amélioration du pouvoir d’achat des retraités, et aucune pension inférieure au SMIC pour une carrière complète ;
  • le retour à une revalorisation annuelle des pensions au 1er janvier de l’année prenant en compte l’évolution des salaires ;
  • la mise en œuvre au 1er janvier 2016 d’une loi sur l’adaptation de la société au vieillissement avec la prise en charge de la perte d’autonomie par la Sécurité Sociale ;
  • le développement et le renforcement des services publics indispensables à une vie digne, en particulier dans le domaine de la santé.
  •  

    A Paris, au même moment, les neuf organisations de retraités (UCR-FO, UCR-CGT, UNAR-CFTC, UNIR CFE-CGC, FSU-Retraités, UNIRS-Solidaires, FGR-FP, Ensemble et Solidaires-UNRPA et LSR) organiseront une conférence de presse afin de présenter nos revendications.

    La baisse du niveau de vie des retraités n’est ni acceptable, ni inéluctable


Baisse du niveau de vie des retraités – argumentaire

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s