La crise de l’emploi scientifique en France

Conseil scientifique du CNRS – 10 mars 2014

Extrait -SLU:

Ce texte a été adopté par le Conseil scientifique du CNRS à l’unanimité (vote électronique, clos le 10 mars 2014, 21 votants)
Le Conseil scientifique du CNRS, à l’issue de son mandat (2011-2014), estime qu’il est de son devoir d’alerter les pouvoirs publics et la société civile sur les dangers que les perspectives actuelles en matière d’emploi scientifique, particulièrement sombres, font courir à la recherche française. Les recrutements dans ce secteur sont en diminution constante depuis une dizaine d’années et les organismes de recherche, dont le CNRS, pourraient bientôt ne plus recruter (années dites « blanches »). Les conséquences se font déjà sentir à travers une crise de la vocation scientifique des nouvelles générations. Si les jeunes se détournent de ces apprentissages et de ces carrières, c’est l’ensemble du système français de recherche qu’on aura mis à mal, et avec lui, les perspectives d’innovation, d’emploi mais aussi d’influence de notre pays dans le moyen terme. Ce scénario est d’autant plus vraisemblable que nos voisins, en particulier l’Italie et l’Espagne, en font déjà l’amère expérience. Pour convaincre de la gravité de cette situation, le Conseil scientifique a produit une analyse des chiffres de l’investissement et de l’emploi scientifique en France et dans le monde, annexée à ce document

Analyse chiffrée du Conseil Scientifique du CNRS

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s