Statuts de Paris Saclay

Quelques éléments concernant la FCS Campus de Paris Saclay au soir du 13 décembre après le CA de Paris Sud 11.

Tout d’abord, les personnels ne sont pas restés inactifs depuis le 8 novembre, où le CA avait refusé de voter les statuts en l’état et mandaté le Président pour défendre certains points . Une Commission d’Orientation Stratégique a débattu de ces points, sans trouver systématiquement de points d’accord (par exemple, au sein de l’AG de la fondation, des représentants des enseignants-chercheurs et des chercheurs élus au scrutin direct versus élus par des grands électeurs , …).

Une pétition en ligne http://www.plan-campus-paris-sud.org/index.php?petition=6&pour_voir=oui&alpha=oui avec ses déclinaisons papier signées dans les cantines a recueilli environ 800 signatures depuis le 7 décembre, provenant des divers sites de Paris Sud 11. Des AG ont eu lieu dans les laboratoires … Ce lundi 13, une délégation a été reçue au début du CA et des élus FSU des autres conseils ont rédigé un message – diffusé au CA – appelant à ne pas voter ces projets de statuts.

Au CA du 13 décembre, ce n’est pas la version présentée le 8 qui a été votée, même si les amendements ne prennent pas suffisamment en compte les revendications des personnels et des étudiants (représentation des personnels ou des étudiants, mode de scrutin, objet de la fondation, place des départements, …). Mais, sous la contrainte du Grand Emprunt et des initiatives d’excellence (Labex, Idex, ..), la FCS – avec ses nouveaux statuts – risque de contribuer à disloquer des UMR et abandonner des pans entiers de la recherche, à mettre en cause des formations, à organiser la coupure Licence/Master et à provoquer l’éclatement des universités.

De plus, ce projet s’inscrit dans le cadre de la loi Adnot votée au Parlement qui étend le champ des FCS à toutes les missions du service public d’enseignement supérieur et de recherche, et permet d’en créer sans université.

Malgré nos arguments, la majorité des conseillers, réunis chose inhabituelle en présence du recteur Boissinot (qui a quitté le conseil après ce point), n’ont pas suivi les arguments défendus par des camarades de la FSU, sans toutefois justifier leur vote positif. Les statuts de la FCS Plateau de Saclay ont été adoptés par 17 POUR, 6 CONTRE et 5 ABSTENTIONS.

Face à ce vote soigneusement préparé qui montre l’importance des enjeux pour le gouvernement, l’appel des personnels, les AG, nos interventions ont permis d’informer nos collègues, de porter les inquiétudes et oppositions de nombre d’entre eux. SNESUP et SNCS ont été au premier plan de ces mobilisations. Cette dynamique mobilisatrice doit se poursuivre.

Michelle Lauton.

Publicités

Une réflexion sur “Statuts de Paris Saclay

  1. Vincent Bourdin dit :

    Le CA est composé de 31 membres

    o le Président de l’Université ;
    o 14 enseignants-chercheurs, enseignants et chercheurs ;
    o 5 étudiants titulaires (5 suppléants) ;
    o 3 personnels ingénieurs, administratifs, techniciens, ouvriers, personnels de service et des bibliothèques ;
    o 8 personnalités extérieures.

    Le fait que les statuts aient été finalement votés avec seulement 6 votes contre prouve que sur 5 étudiants, 3 ITARFR, 14 E, EC et C soit 22 personnes seule une petite minorité (27%) s’est mobilisée contre ce projet. Cela doit nous interroger sur notre capacité à informer et convaincre nos propres collègues. Combien d’élus, et quelle proportion de « nommés » dans ce conseil?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s