AG retraites du lundi 27 Septembre

Une quinzaine de personnes ont assisté, au moins en partie, à l’AG de ce midi. La discussion a pointé la nécessité de réussir les manifestations tout en soulignant que les seules journées d’action ne suffiront probablement pas à faire reculer le gouvernement. La discussion a aussi soulevé la nécessité d’informer et d’informer encore les collègues autour de nous. Sur le fonctionnement des retraites, il y a du matériel disponible dans les sections syndicales et à Orsayenlutte. Il y aura probablement d’autres AGs où nous pourrons nous servir de ce matériel. Pour le samedi 2 octobre, il n’y a a priori pas de préavis de grève dans les transports ; il n’y aura donc pas de car réservé à la fac. A la fin de l’AG, nous avons voté une motion à l’adresse de nos confédérations syndicales nationales qui souhaitent avoir plus de retours sur ce que pense la base.

Compte rendu par Patrick (SNTRS-CGT).

Motion

Suite au 23 septembre, une première AG s’est tenue lundi 27 à l’IPN. Une large discussion sur les suites à donner a eu lieu. La motion suivante a été adoptée à l’unanimité des présents :

Les  personnels des laboratoires d’Orsay réunis en AG le 27 septembre à l’appel des syndicats SNTRS-CGT, SNCS-FSU et SNESUP-FSU,

déclarent leur opposition la plus totale à la remise en cause de la retraite à 60 ans, à l’allongement de la durée de cotisation et à la pseudo-convergence public/privé qui menace l’ensemble des systèmes et régimes de retraites des agents publics et des salariés du privé, et notamment le Code des pensions des fonctionnaires.

Ils considèrent que le projet de réforme du gouvernement n’est ni amendable, ni négociable, et qu’en tout état de cause, il ne peut y avoir aucune contrepartie acceptable au report de l’âge légal après 60 ans, de l’âge de départ en retraite sans décote au-delà de 65 ans et à l’allongement de la durée de cotisation.

Ils considèrent en effet que l’un des buts majeurs du projet gouvernemental est de faire baisser le niveau des pensions. De plus, rien que le remboursement des exonérations de cotisations patronales (30 milliards d’euros pour 2009, et ce sans aucune création d’emploi en contrepartie) permettrait de combler le prétendu déficit de la CNAV (Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse), estimé par les projections du COR (Conseil d’orientation des retraites) à l’horizon 2030.

C’est pourquoi ils prennent position pour le retrait du projet de loi, et appellent à l’ouverture de véritables négociations sur la base de la situation d’avant 1993 où la durée de cotisation pour une retraite à taux plein était de 37.5 annuités dans les secteurs publics et privés (ce qui implique aussi le retrait de la loi Fillon sur les retraites de 2003).

L’Assemblée nationale a voté, mais rien n’est joué. On peut gagner. L’exemple du CPE (contrat première embauche) le prouve !

Les salariés ont exprimé depuis des mois, et encore plus massivement le 7 septembre et le 23 septembre, leur rejet de la réforme gouvernementale.

Or malgré les grèves et manifestations très importantes qui se succèdent, le gouvernement refuse toujours de reculer.

C’est pourquoi ils se prononcent pour un nouvel appel unitaire à la grève interprofessionnelle et la mise en débat de sa reconduction afin d’obtenir le retrait de ce projet de loi.

Publicités

Une réflexion sur “AG retraites du lundi 27 Septembre

  1. Nous devons expliquer partout et sous toutes les formes que « Cette réforme des retraites aggravera le chômage en général et celui des jeunes et des seniors en particulier ». Un outil parmi d’autres : notre Lettre ouverte aux jeunes : « Dénoncez ces réformes qui vous ferment les portes de l’emploi et des entreprises ! », à lire sur http://www.retraites-enjeux-debats.org/spip.php?article322

    Fleurissons les murs des quartiers, des bureaux, des usines, des lycées, des universités …avec des affiches et des autocollants qui parlent et argumentent (vous en trouverez sur http://www.retraites-enjeux-debats.org/spip.php?rubrique13)

    Le billet « Un problème d’arithmétique divise les Français » combine pédagogie et humour pour exposer le problème du financement des retraites … à lire sur http://www.retraites-enjeux-debats.org/spip.php?rubrique29

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s