AG retraites : compte-rendu

L’AG spéciale retraite, appelée par le Collectif Retraites d’Orsay, s’est tenue mardi 14 septembre au grand amphi de maths. Elle a réuni une cinquantaine de personnes.

En introduction, on démonte quelques idées reçues exploitées dans la campagne de communication du gouvernement. L’âge moyen de la retraite est déjà, en pratique, inférieur à 60 ans, pour cause de chômage des séniors : ainsi, la réforme ne conduira pas à un allongement de la durée de cotisation, mais à une baisse des pensions. L’augmentation de la durée de vie conduirait inéluctablement à une baisse des retraites, mais cet argument ne tient pas compte de l’augmentation de la productivité. Comme le dit l’économiste Bernard Friot, un argument similaire démontrerait que la famine sévit actuellement, puisque le nombre d’agriculteurs a considérablement diminué… Ainsi, les arguments prétendument « purement arithmétiques » du gouvernement cherchent à masquer un choix idéologique.
En 93, 95, 2003, les mêmes recettes ont été appliquées, allongement de la durée de cotisation et baisse des pensions. Pourtant, d’autres pistes existent : la part du PIB dans les salaires a chuté de près de dix points depuis une trentaine d’année, des baisses d’impôts considérables ont été accordées. Enfin, on note que les plus touchés par la réforme seront les travailleurs les plus précaires, et notamment les femmes.

D’autres arguments sont avancés au cours du débat qui suit (…). L’argument de la légitimité démocratique ne tient pas non plus, le projet ne figurait pas dans le programme de Sarkozy, et il est rejeté à 60% dans les sondages. Même si la réforme est votée, il ne faut pas se démobiliser, on rappelle que le retrait du CPE a été obtenue après le vote de l’Assemblée. D’autre part, le mouvement de protestation est utile même s’il n’aboutit pas au retrait.

Parmi les propositions, on décide d’un départ groupé pour la manifestation de demain devant l’Assemblée (11h30 à la gare d’Orsay). Le collectif se réunira jeudi prochain (12h, cafétéria du RU d’Orsay, bâtiment 406) pour rédiger un nouveau tract appelant à la manifestation du jeudi 23 septembre. On propose de retrouver les banderoles du mouvement de l’hiver 2009, de tirer des autocollants, de regonfler nos ballons oranges, de diffuser des tracts à l’extérieur de l’université.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s